Ces lieux qui nous ont manqué pendant le confinement… – Marseille à livre ouvert

Ça y est le 11 mai est arrivé comme une libération. On ne sait pas chez toi mais nous, on a presque fait un calendrier de l’Avent tellement on était impatients de retrouver certains lieux et certains petits commerces qui nous ont cruellement manqué pendant ce confinement. Alors certes, ce ne sera plus comme avant, il faudra continuer à respecter les gestes barrières, mais la simple idée de pouvoir à nouveau passer la porte de certains d’entre eux nous met déjà du baume au coeur. Je te propose de me suivre dans cette série d’articles sur les lieux autour de chez nous qui nous ont manqué pendant ces deux mois, qu’ils soient des sites naturels ou des petits commerçants locaux.

Visiter Marseille à travers ses librairies, ses bouquineries et ses bibliothèques.

Dans la famille, il y a un endroit où l’on aime flâner, tu as pu d’en rendre compte dans de nombreux articles, ce sont les librairies. Dans une autre vie j’aurais adoré être librairie… Alors, tu me diras, on aurait pu commander sur ce célèbre site de vente en ligne qui commence par A. mais non, non, et re non… On a vécu sur notre stock de bouquins en attente et on a réussi à tenir, par contre, préparez vous chers libraires à nous voir débarquer…

Pour ce premier article, je te propose de nous suivre, à travers la ville pour trouver le livre qui va t’accompagner pour ce déconfinement. Si tu tombes sur cet article plus tard, voilà une série de lieux où choisir ton futur compagnon de voyage. Si tu n’aimes pas lire, et que l’idée de voir des bouquins empilés te donne de l’urticaire, tu peux toujours suivre l’itinéraire sans entrer dans les librairies… 😉

Je te propose donc de marcher, au gré des librairies du centre ville, histoire de découvrir notre jolie ville, le tout jalonné de petites pauses gourmandes ? Prêt(e) ? La liste n’est pas exhaustive, bien sûr… mais voilà quelques idées de librairies dans lesquelles se balader en centre-ville.

Bon en vrai, tout ça, c’était un peu au pays des bisounours d’avant le coronacaca. L’ambiance post apocalyptique qui règne en centre ville fait un peu perdre du charme à mon itinéraire mais j’espère que les choses vont très vite rentrer dans l’ordre pour que tu puisses en profiter comme nous on aime le faire… Je ne sais pas si toi, ami Marseillais, tu as eu l’occasion de retrouver le centre-ville mais moi ça m’a fait un drôle de choc… Le bruit, les travaux, les masques et tout ça tout ça, après des semaines dans notre grotte, c’était un peu étrange…

Les institutions du haut de la Canebière

Pour démarrer cette découverte, je te propose de sortir du Métro (Ligne 1, la bleue) ou du tram aux Réformés. À ta sortie du métro, tu trouveras la très jolie Fontaine des Danaïdes, et l’église des Réformés, construite au XIXè siècle et pas du tout protestante, contrairement à ce que pourrait suggérer son nom. En ce moment tout camouflée sous d’horribles échafaudages mais en temps normal elle est jolie.

Si tu viens en goguette dans la Cité Phocéenne et que tu aimes lire. Le haut de la Canebière sera pour toi une étape obligée car elle accueille les deux plus grosses librairies de la ville, un marché de bouquinistes à ciel ouvert et la fameuse girafe dans laquelle les Marseillais viennent déposer leurs livres voyageurs.

Membre du gang des sniffeurs de livres ? Charmé par l’odeur des livres anciens et du papier couleur sepia des livres qui ont déjà vécu une ou plusieurs vies ? En partant de l’église des Réformés, tu trouveras donc sur ta droite, à côté du kiosque à musique (lui aussi caché par de vilaines palissades, décidément…) les stands des bouquinistes. BD, musique, romans, DVD, n’hésite pas à demander puisqu’il est maintenant déconseillé de farfouiller, ils ont un choix assez varié… Tu pourras aussi trouver ton bonheur chez Gibert-Joseph, après avoir désinfecté tes petites mimines et mis ton masque comme il faut. Située au boulevard d’Athènes, c’est l’une des deux grandes librairies généralistes du centre ville. Tu connais peut-être la franchise que l’on retrouve dans de nombreuses villes. Ici tu trouveras de tout, BD, romans, un petit rayon jeunesse, papeterie mais surtout une grande variété d’ouvrages scolaires et universitaires.

Si au contraire, c’est l’odeur fraîche du livre neuf, la blancheur de ses pages qui te font vibrer, c’est chez Maupetit qu’il te faut entrer. Située tout prêt du théâtre de l’Odéon, temple de l’opérette marseillaise, la doyenne des librairies du centre ville a fêté ses 100 ans l’an dernier. Malgré son grand âge, elle se porte toujours comme une demoiselle. Là encore, tu y trouveras de tout. Une section littérature très riche, une sélection jeunesse plus importante que chez Gibert, tout un étage consacré aux beaux livres et aux documentaires mais aussi un rayon scolaire et universitaire. En ce moment, elle a par contre des horaires restreints et n’ouvre que l’après midi, le masque est obligatoire pour y rentrer (dépannage de masque 50 cts, d’après l’affiche en boutique). Tu trouveras toutes les infos à propos du nouveau dispositif sur leur site.

https://www.maupetitlibraire.fr/

Une fois sorti de Maupetit, tu peux descendre encore un peu sur la Canebière puis tu tourneras sur la Rue du Théâtre Français. Tu y trouveras sur ta droite le magnifique Théâtre du Gymnase. Sa billetterie, située un peu plus bas sur la Canebière, a été installée dans l’ancienne librairie Tacussel, dont la façade est de toute beauté. Devant le lycée Thiers, tourne sur ta droite et remonte le Boulevard Garibaldi en direction du cours Julien. Ça grimpe un peu, mais vu qu’on a tous un peu forcé sur les pâtisseries maison et l’apéro pendant le confinement, ça nous fera pas de mal ? hein ? En là, tu trouveras le chouchou de la famille.

Notre préférée : La boite à histoires

http://laboiteahistoires.fr/blog/la-librairie/

Et là, il faut vraiment que je vous parle de LA librairie, celle que l’on adore avec les wanderlustschtroumpfs. La boite à histoires sur le Cours Julien à Marseille. Que tu sois de chez moi ou que tu ne sois que de passage, si tu cherches un petit bouquin pour les loulous, c’est là qu’il faut aller. J’ai pu à de nombreuses collaborer avec elles dans le cadre de mon travail et je ne pourrais en dire que du bien.

Je ne sais pas si tu as eu l’occasion de voir Vous avez un message. C’est une bonne comédie romantique bien cul-cul de la fin des années 90. Meg Ryan, libraire pour enfants passionnée par son métier, se retrouve à devoir se battre bec et ongles pour sauver son magasin tenu avec amour par sa famille depuis des générations et menacé par l’ouverture d’un méga store, tenu par Tom Hanks dans la rue d’en face. J’ai dû voir ce film 10 millions de fois, rêvant d’ouvrir un jour mon Shop around the corner, c’est le nom de la librairie. Enfin, bref tout ça pour te dire que La boîte à histoires c’est un peu le Shop around the corner marseillais, un trésor de mignonnerie, rempli de pépites de littérature jeunesse. Véro et Gigi, ont toujours le livre juste à conseiller en fonction des envies et des goûts des enfants. Nous on pourrait y passer des heures…

En attendant d’aller faire un tour au magasin, qui a rouvert ce jeudi 14 mai, tu peux toujours aller faire un tour sur leur blog, histoire de faire connaissance avec le lieu. Pour ta sécurité, elles ont tout prévu, gel hydro et masques pour ceux qui l’auraient oublié.

Tu peux aussi profiter de ton passage sur le cour Ju pour visiter les bouquinistes, nombreux dans le coin. Le quartier est très sympa avec ses boutiques de créateurs, ses cafés et ses petits restos ses galeries et son petit cinéma. Je lui consacrerai un autre article rien que pour lui quand il aura retrouvé toute sa vitalité.

De là, tu peux retouver le tumulte de la Canebière et aller boire un café dans la très célèbre Torrefaction Noailles, ou passer par les petites rues du quartier Noailles, pour atteindre la rue de Rome, la Rue Saint Ferréol, haut lieu du shopping Marseillais, et enfin la préfecture où se trouve, tout prêt du métro Estrangin, tapie dans une ruelle notre prochaine petite pépite.

En ce début de déconfinement, je t’avoue que je me suis arrêtée là, mais d’ordinaire, nos virées livresques poursuivent leur chemin vers, d’autres horizons.

Celle qui est cachée : la librairie papeterie de l’enseignement / alphaludic

9, rue du Dr. Combalat

Pour la trouver celle-ci, il faut la connaître. Cachée derrière le métro Estrangin, près de la préfecture, on pourrait y passer devant et poursuivre son chemin sans se douter de tous les trésors dont elle recèle. Je crois que la dernière fois que j’y ai fait un tour avec ma copine Lulu, nos chers et tendres ont dû lancer un avis de recherche parce qu’on ne revenait pas. La librairie de l’enseignement est plutôt une librairie spécialisée, comme son nom l’indique pour les enseignants ou les personnes qui travaillent dans l’éducation, le milieu para-médical, mais elle possède un fond de littérature jeunesse assez impressionnant. Il faut bien donner aux enseignants de quoi nourrir leurs élèves, n’est-ce pas ? C’est aussi une papeterie très bien fournie et sa section détachée Alphaludic, quelques mètres au dessus de la librairie est une véritable mine d’or du jeu de société ou éducatif.

Je t’abandonne deux minutes, je vais faire une minute de silence pour ma carte bleue, qui fait déjà une attaque à l’idée de retourner dans ces deux lieux de débauche que je viens de citer…

De là, tu peux redescendre la rue Paradis et ses boutiques de marques, retrouver le bas de la Canebière devant la Chambre de Commerce et d’industrie, faire un tour de Carousel place Charles de Gaulle. Te voilà face au Vieux-Port. Si il est encore tôt dans la matinée, tu peux faire un tour au marché aux poissons, essayer de te retrouver sous l’ombrière, sinon, passe devant la Samaritaine, et longe le quai du Port jusqu’à la Mairie. Monte les marches jusqu’à l’ancien Hôtel-Dieu, devenu aujourd’hui l’Intercontinental Hôtel-Dieu.

Cup of Tea et La librairie du Mucem

En face de l’église des Accoules, rue Caisserie, à l’entrée du Panier, tu pourras aller reprendre des forces chez Cup of Tea. Lorsque j’y avais été, il y a quelques temps de cela maintenant, j’avais adoré le charme de cet endroit et cet esprit un peu brocante où l’on peut s’installer pour boire un café bouquiner et aussi acheter des livres. Pour aller jusqu’au Mucem, j’aime beaucoup passer par la rue Caisserie, moins passante que le Vieux Port, on y a à travers les arcades une très belle vue sur ce-dernier et Notre Dame de la Garde. Mais si tu préfères voir les bateaux de plus près, tu peux redescendre longer les quais. Il y a souvent l’été des petits marchés pour les croisiéristes et les touristes, bon pour cette saison 2020, je te garantis rien du coup… Que tu y entres par le Fort Saint Jean ou par la passerelle de l’église Saint Laurent, profite de ta balade dans les jardins du MUCEM, petit nouveau du paysage muséal marseillais, créé lorsque Marseille a été capitale de la culture, l’endroit est vraiment très agréable, hormis les jours de grand vent. À la fin de ta visite, n’oublie pas d’aller jeter un coup d’oeil à la librairie du musée. Partenaire des éditions acte Sud, cette librairie toute vitrée avec vue sur le J4 sera une chouette façon de prolonger ta visite.

Les bibliothèques

Entre notre passage chez La boite à histoires et Alphaludic, ma carte bancaire a menacé d’aller sauter dans le premier avion pour aller s’isoler pour une durée indéterminée dans un ashram en Inde si je ne te parlais pas des bibliothèques. Pas que l’envie d’aller la suivre sur les chemins de Siddharta me manque, mais dans cet article sur le livre et sur Marseille, je me devais bien de consacrer une partie aux bibliothèques.

Marseille compte un maillage de huit bibliothèques municipales, réparties sur tout le territoire de la ville. Si tu es du coin, un petit tour sur le site du réseau des bibliothèques te permettra de trouver celle qui est la plus proche de chez toi. Profites-en, en plus pour les enfants jusqu’à 18 ans c’est gratuit… Quand tu vois comment les miens mangent les livres, un abonnement à la bibliothèque est vital si je veux maintenir de bonnes relations avec mon banquier…

Si tu es de passage par chez nous, dans le centre ville, remonte le cours Belsunce, jusqu’à la fin. Cette avenue, autrefois fleuron de l’architecture de l’ancien Régime conserve encore, entre deux hôtels de marchands de sommeil, des façades richement décorées témoins de ce passé glorieux. Oui, oui, ami Marseillais, qui lit ces lignes, au temps de Louis XIV, le Cours Belsunce, c’était comme les Champs Elysées. Au milieu du XIXè siècle encore se tenait là, l’Alcazar, l’Olympia marseillais, qui a vu passer du sa scène Yves Montand, Fernadel et autres célébrités nationales jusqu’à sa fermeture dans les années 60. Le quartier, tout comme le désormais tristement célèbre quartier de Noailles, est aujourd’hui un symbole de la gentrification du centre ville de Marseille. Tombé et décrépitude puis rénové dans les années 90, le bâtiment accueille aujourd’hui la Bibliothèque Municipale à Vocation Régionale. La marquise originale du théâtre sert toujours d’entrée à cet édifice à l’architecture contemporaine, totalement vitré. Tu pourras profiter de ton passage dans le quartier pour prendre un thé à la menthe et de délicieuses pâtisseries orientales.

Bien sûr la liste n’est pas exhaustive, il y en a d’autres, plein d’autres que je dois encore découvrir et visiter, La salle des machines, à l’Encre bleue, 1,2,3 Solène… qui te mèneront plus ou moins loin hors des sentiers battus du centre ville, à travers la Belle de Mai ou les ruelles de l’Estaque. Je t’en parlerai dans de prochains articles autour de balades urbaines dans ces quartiers. Je te proposerai aussi bientôt une petite sélection de livres made in Marseille pour petits et grands…

D’ici là, bonne lecture et si tu pars à l’aventure à l’assaut de la jungle urbaine, n’oublie pas de prendre toutes les mesures de précautions. Prends soin de toi.

À bientôt 😉

Publié par wanderlustmum13

Passionnée de voyage et de littérature, je vous propose de suivre les aventures de notre famille vadrouilleuse 🚲🚖 🚞🌎🌍🌏 🛺🚗✈️

Un avis sur “Ces lieux qui nous ont manqué pendant le confinement… – Marseille à livre ouvert

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :